Philippe Meirieu

Ce que l'école peut encore pour la démocratie

Deux ou trois choses que je sais (peut-être) de l'éducation et de la pédagogie

 

Paris, Autrement, 2020

Parution le 26 août 2020

Voir la vidéo de présentation de l'ouvrage

Voilà déjà quelque temps que je voulais tenter de montrer, dans un livre, comment s’étaient construites mes convictions pédagogiques. Depuis les certitudes généreuses mais dogmatiques de mon adolescence jusqu’aux idées qui m’animent aujourd’hui.

Entre les premières et les secondes, il y eut des expériences, souvent riches, parfois douloureuses… des engagements, souvent partagés, parfois solitaires… et des rencontres, toujours passionnantes, avec les grandes figures de la pédagogie. On ne sort pas indemne de la fréquentation de Célestin Freinet et Maria Montessori, de Janusz Korczak ou de Fernand Deligny. C’est ce parcours d’élève et de professeur, d’étudiant et de chercheur, de père de famille et de citoyen engagé que je raconte ici. Avec la joie des découvertes et les épreuves de l’échec. En esquissant, au fur et à mesure des étapes, un projet possible pour répondre aux défis d’aujourd’hui.

Car c’est ainsi que l’on se fraye petit à petit un chemin jusqu’à des points d’appui assez solides pour pouvoir formuler quelques principes forts auxquels articuler l’éducation dans un monde qui a perdu la plupart de ses repères :
- Tous les enfants peuvent apprendre mais nul ne peut le faire à leur place…
- C’est en s’appropriant notre exigence que nos élèves progressent…
- Eduquer, c’est, tout à la fois, accompagner l’émergence de singularités et promouvoir ce qui rassemble…
- Former à la démocratie exige de permettre à chacune et à chacun de « penser par soi-même » mais aussi d’apprendre à toutes et tous à construire du commun…
- La tâche des professeurs est bien de transmettre, à la fois, ce qui libère et unit … tâche essentielle et irréductible à la simple préparation de tests standardisés pour faire bonne figure dans les comparaisons internationales.

J’en étais là dans mon travail, à identifier « deux ou trois choses que je sais (peut-être) de l’éducation et de la pédagogie » quand la crise du coronavirus nous a frappé de plein fouet, révélant à la fois notre infinie fragilité et notre profonde solidarité. Il fallait alors mettre mes convictions à l’épreuve de cet événement tragique et imprévu. Comprendre ce qui se passait dans les tentatives de maintenir, en dépit du confinement, la continuïté pédagogique. Prendre en compte ce que révélait cette crise en matière d’inégalités mais aussi d’aspirations à plus de solidarité. Et voilà que le projet d’une école fondée sur l’apprentissage de la liberté de penser et la découverte des vertus de l’entraide et de la coopération m’est apparu encore plus urgent.

Car, s’il n’est pas absolument certain que l’éducation soit, comme le disait Nelson Mandela, « l’arme la plus puissante pour changer le monde », je veux croire, comme Théodor Adorno, que « l’école peut encore, peut-être, quelque chose pour la démocratie ». C’est précisément tout l’objet de mon livre : « Ce que l’école peut encore pour la démocratie »

Page 4 de couverture :

Pourquoi ne pas tenter de faire de nos classes le lieu de l’apprentissage, obstiné et joyeux à la fois, de la liberté de penser et de la capacité à fabriquer du commun ?

Face aux inégalités et aux injustices, à la montée des individualismes et des intégrismes, aux crises de toutes sortes qui menacent notre avenir commun, l’éducation peut-elle encore quelque chose ? Comment repenser notre Ecole pour qu’elle soit en mesure de répondre à ces urgences ?


Dans ce nouvel essai personnel et toujours engagé, Philippe Meirieu raconte son histoire de la pédagogie. Des « hussards noirs » de la République aux « enfants sauvages », de Rousseau à Montessori, Freinet et bien d’autres, il livre une fresque passionnante qui revient sur les rencontres, les travaux et les engagements qui ont contribué à forger ses convictions pédagogiques. En s’y décrivant à la fois comme élève et professeur, étudiant et chercheur, père de famille et citoyen engagé, il déploie cette polyphonie de rôles dont il importe de se saisir pour penser une éducation pour tous et, peut-être, parvenir enfin à apprendre à nos enfants à penser par eux-mêmes et à travailler ensemble à la construction d’une société plus solidaire. Une ambition que les éducateurs peuvent incarner au quotidien et dans les moindres gestes.

Recensions, entretiens, émissions, etc.

- Claude Lelièvre : "Meirieu, tel qu'en lui-même", recension dans Mediapart

- Recension par Pascal Bouchard sur le site ToutEduc

- Recension par Pascal Bouchard en PDF

- Entretien avec Philippe Meirieu publié par le site ToutEduc

- Présentation et entretien avec François Jarraud sur le site Le Café pédagogique

- Enretien du Café pédagogique en PDF

- Dossier paru dans Télérama sur "le plaisir d'apprendre"

- Recension du livre dans Alternatives économiques

- Entretien avec Bertrand Gaufryau paru dans La Semaine du Pays basque

- Entretien avec Karim Aou paru dans Lectures en transition : "L'éducation à la démocratie et à la solidarité"

- Recension dans le quotidien Le Monde, par Luc Cedelle : "L'école et la démocratie"

- Emission de France Culture "Etre et savoir" animée par Louise Tourret, avec Marie Duru-Bellat, le DGESCO et la représentante du SNES-FSU : "Rentrée 2020 : le retour à l'anormal"

- Emission de France Inter "Une semaine en France", animée par Claire Servajean, le 4 septembre 2020

- Emission de télévision, France 2, "Le Jour du Seigneur", le 6 septembre 2020

- "Donner enfin plus et mieux à ceux qui ont moins", Journal du CCAS

- Entretien paru dans le numéro spécial de Causette de septembre 2020, "L'école (tradi), c'est fini" : "L'école, ce n'est pas seulement apprendre, c'est apprendre ensemble"

- Emission de Fréquence Protestante du 15 septembre 2020 : entretien avec Hacene Belmessous : "Les enjeux de la démocratisation de l'école aujourd'hui"

- Article de Télérama sur quelques ouvrages autour d' "éducation et démocratie" : "Plus grand, je serai citoyen"

- Entretien avec Marion Rousset dans telerama.fr : "Pour que les enfants aiment l'école, il faut qu'ils l'habitent vraiment." (texte en PDF)

- Recension dans Educateur, revue des Enseignants de suisse romande, par Etiennette Vellas