Abdennour Bidar

Philippe Meirieu

 

GRANDIR EN HUMANITE

Libres propos sur l'école et l'éducation

 

Paris, Autrement, 2022

Parution le 30 août 2022

Qu’est-ce que grandir en humanité ? On verra, dans ce livre, comment nous avons essayé de donner du corps à l’expression, et quelles propositions de sens et d’action sont les nôtres si l’on veut aller dans cette direction. Ce sera ensuite aux acteurs de l’éducation, nos collègues mais aussi les parents et tous les citoyens, d’estimer si ce cap est juste et, le cas échéant, de trouver par eux-mêmes, là où ils sont engagés, la façon dont ils veulent se l’approprier et concourir à sa poursuite. Nous donnons ici, bien sûr, un certain nombre de pistes en ce sens. Mais vous, les acteurs de terrain, êtes les mieux à même de déterminer vos propres besoins, vos propres leviers d’action, votre propre interprétation d’une finalité que nous avons voulue claire et précise mais suffisamment ouverte en même temps pour que chacun puisse s’en emparer librement. A vous de jouer par conséquent, à chaque équipe éducative, à chaque éducateur et chaque éducatrice, avec sa spécificité et ses compétences propres, de mobiliser sa créativité pour imaginer notre éducation comme un écosystème d’humanisation. A l’institution scolaire, de son côté, de libérer et d’encourager les initiatives dans cette direction. Cette libération, cette responsabilisation des acteurs de terrain a été notre second leitmotiv. Avec une vigilance essentielle cependant : éviter absolument l’éclatement de notre service public en une multitude d’officines en concurrence et tisser, partout, des solidarités au service du bien commun éducatif. Mais c’est toute une révolution interne que notre système éducatif doit faire aujourd’hui pour cela. En est-il conscient ? En sera-t-il capable ?

Un mot encore avant de vous laisser avec notre dialogue. Pourquoi un dialogue justement ? On répondra à la question par une question. Quoi de plus stimulant que d’écrire à deux ? Quoi de plus agréable et fécond, quand l’estime réciproque est là et que chacun des deux interlocuteurs fait l’expérience merveilleuse de trouver à chaque fois, oui à chaque fois, dans ce que dit l’autre, matière à penser différente de ce qu’il aurait pu produire seul ? Telle est l’expérience jubilatoire que nous venons de partager, pendant plusieurs mois où nous avons écrit ce dialogue sur le mode ancien mais irremplaçable de la correspondance épistolaire : l’un de nous deux écrivait, envoyait à l’autre son texte, et celui-ci à son tour prenait le temps de lui répondre, sans hâte, tranquillement, longuement, au rythme de ses montées d’inspiration et en se donnant ainsi ce luxe devenu aujourd’hui à peu près introuvable d’un dialogue méditatif, silencieux et approfondi, où l’on n’est ni pressé ni interrompu mais toujours animé par la présence invisible de l’autre, qui est chez lui et qui attend patiemment. Nous vous invitons donc maintenant à entrer dans notre méditation à deux, afin qu’elle devienne partage élargi entre vous et nous, partage élargi avec le cercle immense de toutes celles et ceux qui pensent, comme nous, que la civilisation d’une société dépend d’abord de la qualité de son éducation et de son école, de la capacité de celles-ci à éveiller, pour la mettre en croissance, notre commune humanité.

Abdennour Bidar et Philippe Meirieu

Page 4 de couverture :

À quoi et comment éduquer nos enfants aujourd’hui ? Dans un monde déchiré et à l’avenir incertain, il est temps de nous redonner ensemble un grand projet éducatif et une vision pour l’école.
Les réformes de l’école qui se succèdent sans continuité, les initiatives individuelles qui restent trop ponctuelles, tout cela ne suffit plus. Il nous faut un cap clair capable de mobiliser tous les acteurs de l’éducation. Il nous faut une perspective commune qui puisse, tout à la fois, libérer les initiatives et combler les inégalités, redonner aux éducateurs le goût de l’engagement et permettre et à nos enfants et adolescents de retrouver le désir d’apprendre, de comprendre et de réparer le monde.

C’est ce cap clair pour l’école et l’éducation qu’ont cherché ici Abdennour Bidar et Philippe Meirieu. Dans un dialogue en liberté et sans complaisance, le philosophe et le pédagogue ont échangé longuement sur les enjeux auxquels nous avons à faire face et
les possibles qui s’ouvrent à nous. Ils appellent à se recentrer autour de quelques principes forts et à transformer radicalement nos institutions éducatives. Ils nous disent que rien n’est perdu si nous savons allier la lucidité et l’imagination. Si nous voulons aider les générations qui viennent à « grandir en humanité pour sauver le monde qui vient ».

Recensions, entretiens, émissions, etc.

Emission "L'Heure Philo" présentée par Patricia Martin sur France-Inter le 2 septembre 2022

Entretien sur le livre dans "La Matinale" de RMC du 28 août 2022

"Plaidoyers pour une école qui promeut le bien commun" (Le Monde daté du 30 août 2022)

"Les humains ne se fabriquent pas comme des objets" (Fenêtres sur cours, septembre 2022)

"Le manque d'enseignants doit interroger nos démocraties" (RMC, le 29 août 2022)

Recension du livre sur JForum par Maurice-Ruben Hayoun

Entretien paru dans Alternatives économiques : "Nous assistons à une prolétarisation du métier d'enseignant"

Entretien publié dans Le Café pédagogique le 9 septembre : "Quand le philosophe rencontre le pédagogue, le débat trouve le juste équilibre entre les idées et les valeurs et leur application concrète dans l'Ecole".

Débat sur RFI : "L'école remplit-elle encore ses missions?", avec Guislaine David, et Marie Duru-Bellat

"Grandir en humanité : pour un changement de paradigme scolaire", par Jean-Pierre Véran, Le Club de Mediapart

Entretien publié dans Le Progrès le 27 septembre 2022 : "Les enseignants ont le sentiment d'être sur un bateau ivre"